L’économie informelle

femme sur un marché
Photo by Olga Abizaid

Qu’est-ce que l’économie informelle ?

L’économie informelle est l’ensemble diversifié d’activités économiques, d’entreprises, d’emplois et de travailleuse·eur·s qui ne sont pas réglementé·e·s ou protégé·e·s par l’État. Le concept s’appliquait à l’origine au travail indépendant dans les petites entreprises non enregistrées. Il a été élargi pour inclure l’emploi salarié dans les emplois non protégés.

Ce résumé explique pourquoi le soutien aux travailleuse·eur·s de l’informel est essentiel à la réduction de la pauvreté.

Mettre fin au mythe de l'« économie parallèle »

L’économie informelle tend à être stigmatisée comme « illégale », « souterraine », « marché noir » ou « marché gris ». On l’appelle souvent « économie parallèle » et on la qualifie d’activité illégale ou contraire à l’éthique.

Cette généralisation est injuste. La grande majorité des travailleuse·eur·s informelle·el·s essaient de gagner honnêtement leur vie au prix d´énormes difficultés. Plutôt que de travailler dans l’ombre, un grand nombre travaillent dans les espaces publiques et font d’énormes contributions aux communautés et aux économies.

Obtenez les faits sur l’économie informelle : Mythes et réalités

Pour obtenir des renseignements détaillés sur l’économie informelle, lisez le document de travail no 1 de WIEGO, L’Économie Informelle : Définitions, Théories et Politiques par Martha A. Chen.

Lisez Le travail informel peut-il réduire la pauvreté 

Quelle est l’ampleur de l’économie informelle?

La majorité de la main-d’œuvre mondiale est informelle

L’Organisation internationale du Travail a publié les toutes premières estimations de la main-d’œuvre informelle mondiale en 2018 : 61% des travailleuse·eur·s dans le monde gagnent leur vie dans l’économie informelle.

Pour en savoir plus sur l’économie informell

  • Depuis sa « découverte » au début des années 1970, l’économie informelle et son rôle dans le développement économique ont fait l’objet de vifs débats. Histoires et Débats présente un bref aperçu et examine les débats ultérieurs et les écoles de pensée dominantes au sujet de l’économie informelle.
  • Au cours des dernières décennies, la croissance des statistiques sur l’économie informelle a mis en lumière l’augmentation de la main-d’œuvre informelle – 2 milliards de travailleuse·eur·s dans le monde – et l’importance de leurs contributions. Visitez la sous-section Statistiques pour obtenir des données, des détails et des discussions.
  • L’économie informelle se développe dans de nombreux contextes, apparaissant dans de nouveaux endroits et sous de nouvelles formes. Elle joue un rôle important dans l’économie mondiale et, si elle est soutenue, dans la réduction de la pauvreté et des inégalités. L’économie informelle n’offre toutefois pas de « coussin » en période de crise économique. Dans la sous-section Liens entre Pauvreté et Croissance, explorez ces sujets interdépendants.
  • Les groupes professionnels présente des informations sur la taille, les contributions et les conditions de travail de certains des groupes de travailleuse·eur·s les plus importants de l’économie informelle. (Toute·tous·s les travailleuse·eur·s ne peuvent pas être facilement regroupé·e·s en un seul groupe professionnel. Par exemple, un·e travailleuse·eur à domicile peut produire, selon le cas, une variété de biens et de services dans de nombreuses industries, ou alors peut s’engager dans le commerce de rue pour vendre ce qu’elle·il fabrique.)
Language