Villes focales

carte des villes focales

WIEGO, suivant on approche des Villes focales, intensifie au niveau de la ville les activités à l’appui des organisations de base (OB) de même que de leurs efforts visant à améliorer les résultats à l’endroit des travailleuse·eur·s de l’informel en milieu urbain.

En pleine crise de COVID-19, les équipes Villes focales de WIEGO, gardant toujours le contact avec ces organisations, ont pu apprendre de quelle manière leurs membres ont été touchés par la crise et soutenir leurs efforts en faveur d’un meilleur accès aux services (soins de santé, eau et sanitaires) et, plus important encore, du soutien au revenu dans les localités où les mesures de confinement et l’isolement se font sentir. En savoir plus sur les activités de WIEGO pendant la crise de COVID-19

Dans cette brochure, WIEGO explique son approche des Villes focales et ce qu’elle s’efforce de réaliser dans cinq villes.

vendeuse d’aliments au marché
Vendeuse de légumes à Lima Photo : Juan Arredondo, Getty Images Reportage

C’est dans les villes que les travailleuse·eur·s de l’informel s’assurent de leurs moyens de subsistance. Bien que les politiques nationales puissent avoir des répercussions sur cette main-d’œuvre, il convient de reconnaître que les moyens de subsistance urbains sont intimement liés aux processus, politiques et procédures que leur ville met en œuvre dans le cadre de ses différents programmes, souvent décousus, voire éloignés les uns des autres.

Pour qu’elles améliorent leurs moyens de subsistance, à savoir les travailleuse·eur·s de l’informel urbains, leurs organisations doivent intervenir efficacement à toutes les étapes du processus de planification et d’élaboration des politiques urbaines, de la détermination des réformes nécessaires à la rédaction de lois, de réglementations et de politiques spécifiques, puis au suivi de leur mise en œuvre.

Au-delà du renforcement des capacités des leaders des travailleus·eur·s de l’informel et de leurs organisations dans de nombreux secteurs, le projet Villes focales favorise le dialogue entre les travailleuse·eur·s de l’informel et les autorités municipales. Les activités entreprises en faveur des Villes focales ont consisté, entre autres, à :

  • affermir les leaders des travailleuse·eur·s de l’informel et leurs organisations par des initiatives visant à renforcer leurs capacités afin qu’ils puissent être des représentants efficaces de leur secteur professionnel ;
  • organiser des plateformes de concertation officielles et d’activités conjointes, et ce, avec les travailleuse·eur·s et les autorités gouvernementales, y compris la négociation de questions spécifiques, les dialogues politiques et le partage d’informations ;
  • coordonner des campagnes intégrant des volets de sensibilisation publique pour remettre en cause les stéréotypes véhiculés sur les travailleuse·eur·s de l’informel et/ou atteindre un objectif donné dans un laps de temps donné ;
  • coordonner ou soutenir les travaux de recherche, les statistiques et la documentation des bonnes pratiques pour que les OB, chapeautant les travailleuse·eur·s de l’informel urbains, disposent des informations dont elles ont besoin pour se faire entendre ;
  • renforcer les capacités d’éducation des travailleuse·eur·s de l’informel, les amenant à mieux connaître leurs droits et les instruments juridiques pertinents ;
  • fournir un soutien technique supplémentaire, selon qu’il est nécessaire et demandé par les partenaires.

WIEGO a lancé le modèle Ville focales à Accra, au Ghana, et à Lima, au Pérou. En 2016, nous avons ajouté Delhi (Inde), puis, en janvier 2017, élargi l’initiative en y incorporant Dakar (Sénégal) et Mexico (Mexique).

En savoir plus sur le travail en cours :

fr Informal Economy Theme
Language