Les travailleuse·eur·s emmènent à la CIT leur combat pour la protection sociale

Par :
Global Alliance of Waste Pickers, HomeNet International, International Domestic Workers Federation, StreetNet International, WIEGO and the Self-Employed Women’s Association (SEWA)
Date :

La 109e session de la Conférence internationale du Travail a également accueilli les réseaux mondiaux de travailleuse·eur·s de l’économie informelle, notamment l’Alliance mondiale des récupérateurs de matériaux, HomeNet International, la Fédération International des Travailleurs Domestiques et StreetNet International, aux côtés de WIEGO et de l’Association des Femmes Indépendantes (SEWA). L’objectif principal de ce groupe était de garantir que les besoins de protection sociale des travailleuse·eur·s de l’économie informelle soient reflétés dans les conclusions adoptées lors de la discussion. Les réseaux mondiaux de travailleuse·eur·s de l'économie informelle ont défini trois demandes clés pour la discussion : 1) Représentation directe des organisations des travailleuse·eur·s de l’économie informelle, 2) Protection sociale universelle et 3) Financement collectif et solidaire des régimes de protection sociale. Dans ce document, vous trouverez un résumé de la façon dont ces demandes ont été reflétées dans la discussion de la CIT et dans les conclusions adoptées.

Informal Economy Theme
Language
Publication Type