Bulletin d'information - WIEGO dans le Monde, Mai 2017

couvrant la période de janvier à mai 2017

WIEGO démarre les célébrations du 20e anniversaire

WIEGO démarre les célébrations du 20e anniversaire

Il y a 20 ans, du 15 au 18 avril 1997, un groupe de dix spécialistes (hommes et femmes) de l’économie informelle — organisateurs syndicaux, chercheurs, statisticiens et praticiens du développement – s’est réuni pour planifier un projet concerté à l’appui des travailleuses du secteur informel. Dans ce contexte, le projet avait pour ambition de promouvoir le renforcement des organisations des travailleurs et travailleuses de l’informel, l’amélioration des statistiques et des recherches sur l’économie informelle et les politiques de soutien aux travailleurs pauvres, en particulier les femmes, dans l’économie informelle. Le projet, intitulé « Femmes dans l’Emploi Informel : Globalisation et Organisation » (ou WIEGO, l’acronyme anglais), vise expressément à faire comprendre que les femmes travailleuses du secteur informel sont intégrées à l’économie mondiale et qu’elles s’organisent. Nombre d’éléments qui caractérisent WIEGO aujourd’hui, en particulier les objectifs, les trois groupes d’intéressés et la structure d’adhésion, faisaient partie de notre plan de 1997. Depuis sa fondation, le projet WIEGO s’est transformé devenant un réseau mondial de réseaux comptant plus de 150 organisations affiliées dans plus de 80 pays.

Pour entamer nos célébrations du 20e anniversaire, nous avons créé en ligne une chronique visuelle retraçant quelques-uns des principaux jalons qui ont marqué l’histoire de WIEGO au fil des 20 dernières années (disponible en anglais, espagnol et français). Nous vous invitons à l’explorer et à y contribuer en partageant vos propres histoires ou souvenirs avec WIEGO (photos, vidéos, messages, audio, etc.), en les envoyant à l’adresse twenty@wiego.org, ou publiez-les sur notre page Facebook ou Twitter à l’aide du mot-clic #WIEGO20!

Le lancement de la chronologie marque le début d’une célébration du réseau WIEGO, qui durera toute une année, occasion aussi de saluer nos membres, notre conseil d’administration, notre équipe, nos fondateurs et fondatrices et nos partenaires. Dans le même temps, nous lancerons de nouvelles rubriques en ligne, notamment une page consacrée à nos fondateurs, des exemples de bonnes pratiques de notre réseau, des spécialistes de l’économie informelle et bien plus encore. Veuillez continuer à visiter notre site web – www.wiego.org – où nous vous proposerons sous ces rubriques, tout au long de l’année, des articles de fond très intéressants.

 

Réunion de planification stratégique

Réunion de planification stratégique

 Membres de l'équipe WIEGO à Bellagio, Italy

WIEGO a organisé une réunion de planification stratégique à l´occasion du 20e anniversaire, du 24 au 28 avril 2017, au Centre de la Fondation Rockefeller à Bellagio, en Italie. En présence de trois spécialiste externes issues de l’Institut indien pour les établissements humains, de l’Organisation internationale du Travail et de la Banque mondiale, nous avons exploré l’avenir du travail et des villes, ainsi que les possibilités et les menaces à l’endroit des travailleurs et travailleuses de l’informel et de WIEGO liées aux tendances observées. Nous avons réaffirmé notre vision pour les travailleurs et travailleuses de l’informel et leurs organisations, ainsi que pour nos programmes de base. Nous avons examiné plusieurs dilemmes stratégiques auxquels WIEGO est confrontée, par exemple, la question de savoir si nous devons ou non travailler avec les travailleuses et travailleurs migrants et comment faire des choix stratégiques. Par ailleurs, nous avons discuté de nos plans de travail avec les organisations de travailleurs et travailleuses de l’informel afin d’accélérer la mise en œuvre des principales dispositions des Objectifs de développement durable, de la Recommandation 204 de l’OIT sur la formalisation de l’économie informelle et du Nouvel Agenda Urbain. Le Conseil et l’équipe de WIEGO ont quitté Bellagio avec un engagement renouvelé envers, d’une part, les travailleurs et travailleuses de l’informel et de leurs organisations et, d’autre part, notre vision et modèle de changement, à savoir habiliter les travailleurs et travailleuses de l’informel afin qu’ils soient à même de revendiquer un environnement favorable et de sécuriser leurs moyens de subsistance en renforçant leur voix, leur visibilité et leur validité.

Lancement de deux nouvelles villes focales

Le terme Villes focales est utilisé par WIEGO pour désigner les villes où WIEGO dispose d’une équipe de 1 ou de 2 membres qui travaillent avec des organisations de travailleurs et travailleuses de l’informel pour renforcer leur capacité à engager le dialogue avec les autorités municipales et d’autres acteurs sur les questions touchant à leurs moyens de subsistance. En 2016, WIEGO avait quatre villes focales : Accra, au Ghana ; Bangkok, en Thaïlande ; Delhi, en Inde ; et Lima, au Pérou. En février 2017, WIEGO a lancé deux nouvelles Villes focales, Mexico, au Mexique, et Dakar, au Sénégal.

À Mexico, le travail sera dirigé par Tania Espinosa qui s’est jointe à WIEGO en 2015 en tant que coordonnatrice du programme Droit Amérique latine. Elle est née et a grandi à Mexico, maîtrise le domaine de la récupération et des droits de la personne et siège actuellement au conseil d’administration à la Commission des droits de la personne de Mexico.

Le coordonnateur de Ville focale Dakar, au Sénégal, Adama Soumaré est un militant qui travaille depuis plus de 25 ans avec les récupérateurs et récupératrices de matériaux et les vendeurs et vendeuses de rue au Sénégal. Il possède une solide expérience dans les domaines du renforcement des capacités et de la formation, la facilitation et la médiation, ainsi que dans la recherche-action, le plaidoyer et la gestion de projets.

WIEGO souhaite la bienvenue à Tania et à Adama !

Échange régional : les travailleuse domestiques partagent leurs expériences

Les participantes à l’échange portant les gants de la campagne de CACEH en faveur des droits des travailleuses domestiques : « Mettez vos gants à l’appui des travailleuses domestiques »

Les participantes à l’échange portant les gants de la campagne de CACEH en faveur des droits des travailleuses domestiques :        « Mettez vos gants à l’appui des travailleuses domestiques »

L’échange régional d’expériences des travailleuses domestiques : la Convention 189 et la sécurité sociale a eu lieu à Mexico, au Mexique, du 18 au 19 février 2017. L’atelier a été organisé conjointement par WIEGO, l’Institut de leadership Simone de Beauvoir, l’organisation locale des travailleuses domestiques: Centre de soutien et de formation des travailleuses domestiques (connue sous son acronyme espagnol CACEH) et le Syndicat national des travailleurs et travailleuses domestiques (ou SINACTRAHO, son acronyme espagnol). Plus de 45 travailleuses domestiques du Mexique, de l’Argentine, du Chili, du Costa Rica, de la Jamaïque et de l’Uruguay se sont réunis pour échanger leurs expériences et discuter des stratégies de plaidoyer en faveur des lois sur la sécurité sociale et de la ratification de la Convention 189 de l’OIT sur les travailleuses et travailleurs domestiques (C189). Au cours des discussions, les travailleuses ont cerné deux principaux défis communs, à savoir les lacunes des cadres juridiques et de sécurité sociale, ainsi que leur caractère discriminatoire, qui laissent les travailleuses et travailleurs domestiques sans protection. La réunion a également permis aux travailleuses domestiques de toute l’Amérique latine d’aborder les progrès législatifs dans leur pays respectif, et ce, dans le but d’aider leurs homologues mexicaines à élaborer des stratégies qui feront avancer leur lutte pour les droits et les protections.

Au cours de la réunion, les participantes ont travaillé en commun pour élaborer une plateforme politique (en anglais, ou en espagnol) décrivant une série de revendications auprès du gouvernement mexicain, notamment l’accès aux services de santé, le congé de maternité, les retraites, l’amélioration des conditions de travail, un salaire minimum et un contrat écrit. Ces revendications ont été encadrées dans les normes internationales décrites par la C189. La plateforme a également appelé à la ratification de la C189 par le Mexique et a été officiellement présentée au Sénat de la République, le 29 mars 2017, la veille de la Journée nationale des travailleuses et travailleurs domestiques.

WIEGO espère continuer à soutenir les travailleuses domestiques mexicaines au cours d’une deuxième phase de travaux sous la forme d´un cours de « formation pour formateurs », portant sur le plaidoyer et la sécurité sociale, en collaboration avec l’Institut de leadership Simone de Beauvoir, le CACEH et le SINACTRAHO. L’objet de cette initiative serait de renforcer la prise de conscience des droits légaux à un moment où le mouvement des travailleuses et travailleurs domestique prend de l’ampleur au Mexique.

Pour en savoir plus sur l’échange régional et l’élaboration de la plateforme, lisez l’article Strategies for Addressing Social and Legal Barriers for Mexican Domestic Workers de Tania Espinosa sur le blog de WIEGO (28 mars 2017).

PHN de l’ONU : lancement du rapport final

Les membres du panel de haut niveau de l’ONU participent à leur réunion finale à New York, aux États-Unis

Les membres du panel de haut niveau de l’ONU participent à leur réunion finale à New York, aux États-Unis

Le deuxième et dernier rapport du panel de haut niveau (PHN) des Nations Unies sur l’autonomisation économique des femmes (AEF) a été lancé en ligne le 14 mars 2017, marquant la fin du processus d’action d’une année du PHN de l’ONU. Le jour du lancement (l’événement prévu au siège de l’ONU a été annulé en raison du mauvais temps), les participants du PHN de l’ONU, dont la coordinatrice internationale de WIEGO, Marty Chen, se sont réunis pour porter une réflexion sur le processus.

Le deuxième rapport a examiné en profondeur les sept forces motrices majeures qui entraînent l’autonomisation économique des femmes, lesquelles ont été identifiée dans le premier rapport : s’attaquer aux normes défavorables ; assurer la protection judiciaire et modifier les lois et règlements discriminatoires ; reconnaître, réduire et redistribuer le travail et les soins non rémunérés ; consolider les biens/actifs ; changer la culture et les pratiques d’entreprise ; améliorer les pratiques du secteur public en matière d’emploi et de passation des marchés ; et renforcer la visibilité, la voix collective et la représentativité. Dans ces sept domaines, le rapport présente à l’intention de diverses parties prenantes des recommandations pour faire progresser l’autonomisation économique des femmes. Au cours des prochaines semaines, une boîte à outils pratiques, constituée d’études de cas et de ressources, sera lancée pour compléter le rapport.

Au cours du processus du PHL de l’ONU, WIEGO s’est employée à faire entendre la voix des femmes travailleuses de l’informel et à faire en sorte que leurs expériences, leurs perspectives et leurs revendications soient reflétées à la fois dans le premier rapport (ici le résumé en français), lancé à l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2016, et dans le deuxième rapport lancé en mars. En conséquence, le travail informel a occupé une place importante dans les deux rapports, lesquels ont également repris les propos des membres WIEGO et des exemples recueillis au sein du réseau WIEGO.

En savoir plus sur la participation de WIEGO au processus au panel de haut niveau de l’ONU

Pour en savoir plus sur la position de WIEGO sur l’autonomisation économique des femmes, veuillez lire l’article Towards a Transformative Agenda for Women’s Economic Empowerment de Jenna Harvey sur le blog WIEGO (6 mars 2017).

Consultez notre page sur l’autonomisation économique des femmes.

 

Les récupérateurs et récupératrices de matériaux du monde entier célèbrent la Journée mondiale des récupérateurs

Les récupérateurs(trices) de matériaux et leurs alliés en manifestation dans les rues de Bogota, en Colombie

Les récupérateurs(trices) de matériaux et leurs alliés en manifestation dans les rues de Bogota, en Colombie (Photo : GlobalRec)

Les récupérateurs et récupératrices de matériaux et leurs organisations représentatives dans le monde entier ont marqué le 1er mars, la Journée internationale des récupérateurs, au travers de campagnes en ligne, de manifestations et de célébrations. Parmi celles-ci figurent surtout une manifestation annuelle à Bogotá, en Colombie, organisée par l’Association nationale des recycleurs ; une pétition en ligne visant à protéger les récupérateurs de matériaux en Équateur contre les déplacements forcés ; le lancement d’un projet de radio en ligne pour et par les récupérateurs de matériaux en Inde ; et le lancement d’une vidéo collaborative pour la campagne mondiale, «Le recyclage entre nos mains », coordonnée par la Fédération argentine des récupérateurs de matériaux. Pour en savoir plus sur ces actions et d’autres initiatives, consultez le site web de l’Alliance mondiale des récupérateurs (Globalrec).

De plus, visionnez les images envoyées par les récupérateurs et récupératrices de matériaux et leurs alliés dans le monde entier en les cherchant au mot-clic #RecyclinginOurHands (#ReciclandoenNuestrasManos en espagnol).

WIEGO a marqué la journée en lançant de nouveaux articles de blog de deux de ses spécialistes du secteur des déchets :

Four strategies to integrate waste pickers into future cities (Quatre stratégies pour intégrer les récupérateurs dans les villes futures) par Sonia Dias (28 février 2017), article également disponible en espagnol

Nuestro trabajo es un servicio público: recicladores en Bogotá (notre travail est un service public), entrevue accordée par Federico Parra (2 mars 2017), article seulement disponible en espagnol.

Nous avons également lancé une nouvelle infographie sur les médias sociaux.

Échange de connaissances met en relief des stratégies pour une planification urbaine inclusive

es participants à l’échange de connaissances à Ahmedabad, en Inde

Les participants à l’échange de connaissances à Ahmedabad, en Inde

En mars 2017, une délégation formée de leaders de travailleurs et travailleuses de l’informel et de représentant(e)s municipaux de huit villes thaïlandaises s’est rendue à Ahmedabad, en Inde, pour un échange de connaissances avec l’Association des femmes travailleuses indépendantes (SEWA). L’échange, qui repose sur la relation de longue date entre HomeNet Thaïlande, SEWA et WIEGO, a été soutenu dans le cadre de projets de l’Union européenne et de la Fondation Rockefeller. La coordonnatrice WIEGO de Villes focales pour Bangkok, Sarah Reed, a accompagné la délégation thaïlandaise à l’échange et leur a apporté du soutien.

La délégation a rencontré des vendeuses au marché historique de Bhadra à Ahmedabad et des récupératrices de matériaux de la coopérative Gitanjali de SEWA, visité la Banque SEWA et fait le tour des services (garderie, santé et éducation). En observant les diverses initiatives de SEWA et au fil des interactions avec les membres, ils/elles ont été amené(e)s à examiner deux questions : Quels sont les rôles essentiels que jouent les travailleurs et travailleuses de l’informel dans le système urbain ? Comment les villes et les organisations de base peuvent-elles collaborer pour défendre leurs droits et leurs moyens de subsistance ?

Au cours des visites, les membres de SEWA ont partagé leurs expériences de travail – tant les succès que les défis  avec la municipalité pour instaurer des processus plus inclusifs, notamment en ce qui a trait au commerce de rue et à la gestion des déchets solides. Elles ont défini la relation entre SEWA et la Commission municipale d’Ahmedabad comme un équilibre délicat qui fluctue périodiquement entre la collaboration, la négociation et la confrontation. Comme l’ont souligné les délégué(e)s, la force de SEWA en tant qu’organisation de base réside dans le fait qu’elle permet à ses leaders d’entretenir avec la municipalité un dialogue flexible et stratégique.

Dans les prochaines semaines, le blog WIEGO publiera un nouvel article décrivant l’échange de connaissances et les prochaines étapes pour la délégation thaïlandaise. Avis donc aux intéressés !

Lancement de la première newsletter Droit et l´économie informelle

En mars, le programme Droit de WIEGO a lancé une newsletter Droit et économie informelle (également disponible en espagnol et anglais) mettant en évidence ses principaux domaines d’action au cours de sa première année (depuis son inauguration en 2015). Une nouvelle édition de la lettre d’information sera publiée deux fois par an.

Événements WIEGO en vedette

Janvier

    WIEGO, en coordination avec le Bureau régional pour l’Asie de la Fondation Rockefeller, a organisé le 20 janvier un atelier de politiques publiques intitulé « Travailleurs et travailleuses de l’informel et couverture universelle de santé : défis et opportunités ». L’atelier, un événement parallèle, a eu lieu à la veille de la Conférence des prix Prince Mahidol, une rencontre internationale annuelle à Bangkok, en Thaïlande, axée sur les politiques de santé. L’atelier se fonde sur une collaboration lancée en 2014, et financée par la Fondation Rockefeller, entre WIEGO, HomeNet Thaïlande, l’Association des femmes travailleuses indépendantes (SEWA) et l’Asiye eTafuleni (une ONG basée à Durban), en vue de mettre sur pied des modèles qui permettront d’améliorer la couverture santé des travailleurs et travailleuses de l’informel.

    L’atelier a mis en relief les idées développées lors de la collaboration de 2014 et a fait le bilan des progrès réalisés depuis. De WIEGO, Laura Alfers (directrice intérimaire du programme de WIEGO Protection sociale), Francie Lund (conseillère du programme WIEGO Protection sociale) et Marty Chen ont participé à l’atelier aux côtés des représentant(e)s de HomeNet Thaïlande, de SEWA, de l’Asiye eTafuleni, de l’Association des artisans du Cambodge et de HomeNet Asie du Sud-Est.

    Pour en savoir plus sur l’atelier, cliquez ici.

    Février

    À la demande de HomeNet Thaïlande, le Bureau national de statistique de Thaïlande a organisé à Bangkok, le 1er février, un séminaire-débat sur l’amélioration des données officielles sur le travail à domicile et le travail domestique. Le séminaire a été dirigé par Joann Vanek (directrice du programme WIEGO Statistique) et Marty Chen. Sarah Reed a agi en tant que soutien.

    Fait important, la réunion a permis de renforcer les liens et la communication entre l’Office national de statistique, WIEGO, HomeNet Thaïlande, la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (CESAP), l’Organisation internationale du travail (OIT) et le Département du travail et de l’aide sociale de la Thaïlande. La réunion témoigne des efforts en cours, engagés par WIEGO et le Bureau national de statistique de Thaïlande, pour améliorer les données sur l’emploi informel, l’emploi dans le secteur informel et les catégories de travailleurs informels.

    Pour en savoir plus sur le séminaire, cliquez ici.

      Mars

      Du 1er au 2 mars, WIEGO a organisé à Durban, en Afrique du Sud, conjointement avec Friederich Ebert Stiftung (FES) Zambie, une réunion sous le thème « Extension de la sécurité sociale aux travailleurs et travailleuses de l’économie informelle en Afrique ». Ont participé à la réunion des représentants de la Confédération syndicale internationale - Réseau africain de recherche du travail (CSI-RART) et de la Plateforme africaine de protection sociale (PAPS). La réunion est un suivi d’une rencontre que les quatre organisations (WIEGO, FES Zambie, CSI-RART et PAPS) ont eu en 2016 et au cours de laquelle elles ont convenu de s’engager en commun dans un travail de plaidoyer autour de la protection sociale dans les pays africains. Prévu pour deux jours, cet événement a vu consacrer une journée à la planification, suivie d’une journée de dialogue avec les représentant(e)s des syndicats, de la société civile et des organisations de travailleurs et travailleuses de l´informel de Durban. Parmi les organisatrices WIEGO de l’événement figurent Laura Alfers, Francie Lund, Pamhidzai Bamu (coordonnatrice Afrique du programme WIEGO Droit) et Vanessa Pillay (agente du programme Organisation et représentation de WIEGO).

      Nouveautés sur le blog de WIEGO

      Technology at the bottom of the economic pyramid: What’s inhibiting uptake by informal workers?
      (Technologie au bas de la pyramide économique : Qu’est-ce qui empêche l’adoption par les travailleurs de l’informel ?)
      Par Kendra Hughes, 5 janvier 2017 Article disponible également en espagnol

      Strategies for Successful Collective Negotiations (Stratégies de négociations collectives fructueuses)
      Par Chris Bonner, 16 janvier 2017 Article disponible également en espagnol

      Worker’s Story: Sizakele Ncube’s new sewing machine brings both improved income and new worries
      (Histoire d’une travailleuse : la nouvelle machine à coudre de Sizakele Ncube, meilleurs revenus et nouveaux soucis
      Par Annie Devenish, 3 février 2017

      Protecting Homeworkers in Global Supply Chains: Evaluating The Rights-Based Approach
      (Protection des travailleurs à domicile dans les chaînes d’approvisionnement mondiales : évaluation de l’approche fondée sur les droits)
      Par Marlese von Broembsen, 13 février 2017 article également disponible en espagnol.

      Can informal employment actually reduce poverty? (L’emploi informel peut-il réduire réellement la pauvreté ?)
      Par Mike Rogan et Paul Cichello, 16 février 2017

      Four strategies to integrate waste pickers into future cities (Quatre stratégies pour intégrer les récupérateurs dans les villes futures)
      Par Sonia Dias, 28 février 2017 article également disponible en espagnol.

      Nuestro trabajo es un servicio público: Recicladores en Bogotá. (Notre travail est un service publique : Récupérateurs du Bogotá)
      Par Federico Parra, 2 mars 2017, article disponible seulement en espagnol

      Towards a Transformative Agenda for Women’s Economic Empowerment
      (Vers un agenda transformateur en faveur de l’autonomisation économique des femmes)
      Par Jenna Harvey, 6 mars 2017

      Photo Essay: Inside Efforts to Strengthen Leadership among Women Waste Pickers
      (Reportage photo : efforts internes pour renforcer le leadership chez les femmes récupératrices de matériaux)
      Par Sonia Dias, Ana Carolina Ogando et Vanessa Pillay, 7 mars 2017

      ‘It’s a Win-Win:’ How a Street Vendor Leader Used Recommendation 204 to Change Policy in Costa Rica (« Tous y gagnent » : Comment un leader des vendeurs de rue s’est inspiré de la Recommandation 204 pour changer la politique au Costa Rica)
      Par Jenna Harvey, 13 mars 2017 article également disponible en espagnol.

      Strategies for Addressing Social and Legal Barriers for Mexican Domestic Workers

      (Stratégies pour s’attaquer aux entraves sociales et juridiques à l’endroit des travailleurs domestiques mexicains)
      Par Tania Espinosa Sánchez, 28 mars 2017 article également disponible en espagnol.

      Nouvelles ressources et publications sur le site web de WIEGO

      Eaton, Adrienne, Susan Schurman et Martha Chen. 2017. Informal Workers and Collective Action: A Global Perspective. Ithaca, New York: Cornell University Press. (Publication complète accessible auprès de Cornell University Press). 

      Alfers, Laura. 2017. The Informal Workers Health Project. Cambridge, MA, États-Unis : WIEGO.

      Moussié, Rachel. 2017. Les femmes travailleuses de l’économie informelle se mobilisent pour la garde d’enfants Cambridge, MA, Etats-Unis : WIEGO. Également disponible en espagnol et anglais

      Childcare Initiative Summary Report (Rapport de synthèse de l’initiative de garde d’enfants) par Laura Alfers maintenant disponible en hindi

      Accédez aux six notes de synthèse que WIEGO a préparées pour le panel de haut niveau de l’ONU sur :

      Vidéo : The Warrior Within (le guerrier en vous) éditée par Rhiana Chinapen en coordination avec Sonia Dias et Ana Carolina Ogando

      Article de blog : Chen, Martha. The Informal Economy in African Cities: Key to Inclusive and Sustainable Urban Development (l’économie informelle dans les villes africaines : la clé du développement urbain inclusif et durable), OECD Development Matters Blog. 4 avril 2017